Arrêt des comportements de jeu versus jeu contrôlé

  • L’expérience clinique dans le domaine des addictions a pendant longtemps mis en avant l’arrêt des consommations (« abstinence ») comme seul but crédible de la thérapie.
  • Il existe cependant de nombreuses données épidémiologiques, et plus récemment de recherches cliniques, qui montrent que, dans un certain nombre de situations, un objectif de retour à un jeu contrôlé est possible. Par ailleurs, d’autres priorisations cliniques que l’arrêt des comportements de jeu peuvent se révéler pertinentes, notamment en termes de réduction des dommages.
  • Le fait de mettre en avant, parmi les offres de traitements, la possibilité du jeu contrôlé peut également avoir un effet bénéfique pour l’accès aux soins, indépendamment des choix ultérieurs effectifs du patient (voir également entretien motivationnel).
  • Pour davantage de littérature, voir en annexe https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15789190.

 

Impressum