La prévention de rechute

Le modèle développé par Marlatt et Gordon (1985) distingue la notion de « chute » de celle de « rechute ». Selon ce modèle, il s’agit d’une étape normale du processus de changement de comportement de jeu.

  • Par le terme « chute », on entend un épisode bref et isolé de reprise du comportement problématique ; la prise en charge se déroule sans réaménagement particulier.
  • Par le terme de « rechute », on entend la réinstauration du comportement de jeu problématique, au point d’impliquer un réaménagement de la prise en charge.
  • Lors des « chutes », il s’agit d’une part d’identifier les situations à risque et d’autre part, les stratégies permettant d’y faire face. Il importe aussi d’anticiper l’effet dit de « violation d’abstinence », soit une série de mécanismes cognitifs et comportementaux qui jouent un rôle de facilitateur dans le passage de situation « chute » à celle de « rechute ».

Dans le cadre des traitements spécialisés :

  • auto-observation guidée (p. ex. des effets/états émotionnels positifs/négatifs) ;
  • analyse des facteurs externes (p. ex. accès à l’argent, proximité d’un lieu de jeu) susceptibles de réactiver les comportements de jeu problématiques ;
  • mise sur pied de stratégies de résolution de problème alternatives et réorganisation de l’agenda avec des activités occupationnelles ou de loisirs.

 

Impressum