Prévention

  • La prévention se décline sur deux axes :
    • la prévention comportementale, centrée sur la personne ;
    • la prévention structurelle, basée sur la réglementation et les bases légales.

Prévention comportementale

  • Prévention universelle et sélective, qui repose sur une sensibilisation de la population générale ainsi que sur un certain nombre d’interventions ciblées sur des groupes à risques (p. ex. des jeunes hommes adultes). Ces mesures sont proposées par des structures de prévention cantonales et intercantonales (voir sous sos-jeu.ch).
  • La prévention indiquée, c’est-à-dire centrée sur une personne en particulier, intervient notamment à travers l’offre de helplines gratuites. Les mesures de prévention indiquée comprennent également la détection précoce au sein des casinos.

Prévention structurelle

Loteries

  • Elles financent une taxe de prévention prélevée par les cantons et dédiée spécifiquement aux jeux d’argent. Les loteries sont tenues d’informer les joueurs au sujet des risques liés aux jeux d’argent et au sujet des possibilités d’aide ainsi que des possibilités d’exclusion pour les offres de jeux de loterie en ligne.
  • Les automates de type « Tactilo » dans les cafés-restaurants de Suisse romande sont particulièrement problématiques, en l’absence d’enregistrement individuel des joueurs, ce qui rend notamment le contrôle de l’âge aléatoire. En Suisse romande, près de la moitié des demandes d’aide liées au jeu excessif proviennent de joueurs de « Tactilo ».

Casinos

  • Le contrôle d’identité est obligatoire à l’entrée (âge minimal 18 ans).
  • Chaque casino doit disposer d’un concept social qui prévoit notamment la détection précoce des joueurs qui jouent au-delà de leurs moyens.
  • Possibilité d’exclusion volontaire valable pour toute la Suisse.
  • Le personnel fait l’objet de formations périodiques obligatoires sur la détection précoce. Il est tenu de collaborer avec les institutions de prévention régionale.
  • Les casinos sont tenus d’exclure les joueurs qui persistent à jouer au-delà de leurs capacités financières.
  • Les casinos frontaliers, exploités dans des juridictions limitrophes, offrent également des possibilités d’exclusion volontaires.

Jeux d’argent en ligne

  • La mise à disposition de casinos en ligne est interdite en Suisse. Seules les grandes loteries (Swisslos, Loterie Romande) peuvent offrir des jeux d’argent sur Internet.
  • Il existe une pléthore d’offres exploitées à l’étranger et accessible depuis la Suisse. Une grande partie des sites concernés donnent des informations minimales en matière de jeu excessif et proposent des mesures de protection des joueurs, dont la visibilité est cependant très variable, de sorte qu’elles peuvent tout à fait passer inaperçues des joueurs.
  • Dans la mesure où il est possible d’utiliser des cartes prépayées (paysafecard) sur ces sites, il est aisé pour des mineurs de jouer sur un certain nombre de sites étrangers.

Une nouvelle loi sur les jeux d’argent est en préparation en Suisse. Il est prévu d’ouvrir le marché des casinos en ligne. Il est également prévu d’harmoniser les mesures de prévention structurelle prévues par les deux législations actuelles relatives aux casinos d’une part et aux loteries et paris d’autre part.

 

Impressum